http://quebec.huffingtonpost.ca/2017/04/13/cannes-2017-netflix–du-jamais-vu_n_16000926.html



Et si la palme d’Or 2017 était signée Netflix? Certains crient déjà au scandale estimant que ce serait un comble qu’une plateforme de diffusion en ligne remporte le célèbre trophée cinématographique, plutôt qu’un classique distributeur de films diffusés dans les salles obscures.

Pourtant ce scénario est tout à fait possible. En découvrant les films en compétition officielle pour ce 70ème festival de Cannes ce jeudi 13 avril, les spectateurs ont eu une surprise. Deux films, sur les dix-huit en course pour la palme d’Or, sont estampillés Netflix.

Le premier « Okja« , réalisé par le sud-coréen Bong Joon-ho est un pur produit de la plateforme. Une situation qui n’a pas dérangé les organisateurs du prestigieux festival.

« Il y a deux nouveaux opérateurs qui sont apparus ces dernières années, Amazon et Netflix.[…] Pour Netflix c’est une situation unique et inédite pour nous. Après en avoir beaucoup parlé avec Pierre Lescure et les administrateurs du Festival […], on a un film que nous avons vu, qui est un produit de cinéma […], Bong-Joon Ho est un grand cinéaste contemporain. On nous montre un film, le film nous plait, le film est montré », a soutenu le délégué général, Thierry Frémaux.

Ce film, sorte de fable fantastique mettant en scène Tilda Swinton et Jake Gyllenhaal sera visible à partir du 28 juin prochain dans le monde entier, mais, d’après les informations à ce jour, uniquement sur internet.

Pourtant, selon Thierry Frémaux lors de la conférence de presse de présentation de la sélection, « un distributeur essaye de faire en sorte qu’il puisse sortir en salles ». Reste à savoir lequel. À vos pronostics, même si on pense déjà pouvoir éliminer les productions « Le Pacte » étant donné la réaction de leur directeur, Jean Labadie, à la suite de cette annonce.

Puisqu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Netflix a appris qu’un deuxième de ses films, dont on ignore encore la date de diffusion, était sélectionné en compétition officielle. « The Meyerowitz Stories » un film choral de Noah Baumbach met en scène des retrouvailles familiales. La famille devrait être haute en couleur puisque Emma Thompson, Adam Sandler, Ben Stiller ou encore Dustin Hoffman interpréteront les membres de cette dernière.

Si la plateforme a simplement acheté les droits de « The Meyerowitz Stories » de Noah Baumbach, c’est à elle désormais de décider si la diffusion se fera en salles ou non. « On va voir ce qu’il va se passer », a lancé Thierry Frémaux semblant aussi peu informé que l’assemblée face à lui.

La décision du festival de Cannes apparaît comme un tournant pour célébrer ses 70 ans et mettre à l’honneur les nouveaux acteurs du cinéma international. Reste à savoir comment se comporteront les professionnels du secteur et le public si l’un de ses deux films est couronné de la palme d’Or. Le fait qu’il ne passe pas au cinéma pourrait poser problème: un comble pour certains; et pour tous, du jamais vu.

VOIR AUSSI:




Facebook Comments